25-11-2019

Fin de saison pour le CFD : Benjamin Boulbes titré pour la troisième fois consécutive !

À l’occasion de ses Supers Finales, pas moins de 100 pilotes, un nouveau record, étaient présents sur la start-line. Jérôme Vassia, le promoteur et le staff de la RedTeam ont vécu une saison difficile mais prometteuse avec une année de tous les records dans les différentes catégories de pilotes : Elite, Pro et Loisir. Retour sur la campagne 2019 du CFD.

NOGARO : RECORD, SPECTACLE ET PROMESSE

Pour la première manche du championnat, le CFD revenait pour quatrième fois sur le circuit Paul-Armagnac de Nogaro. Une épreuve phare qui lançait la saison de la meilleure des façons avec 90 pilotes engagés et 10 000 spectateurs en bord de piste. Parmi les prétendants à la victoire, on retrouvait le quintuple champion de France Benjamin Boulbes et sa BMW de 1216 CV, Jason Banet âgé de 21 ans seulement et plus jeune pilote français de la catégorie Elite, Laurent Cousin, pilote expérimenté et champion 2012, Kevin Jozou et Gary Gallopin, tous deux d’excellents performeurs en 2018. Axel François et Jérémy Merires, tous deux auteurs de victoires et podiums sur le CFD et d’autres meetings internationaux revenaient pour une saison 2019 complète.

CATÉGORIE ELITE - PRO :

Après des qualifications difficiles avec un tracé abrasif, les 32 meilleurs pilotes attaquaient les fameuses battles. Tour à tour, les pilotes s’affrontaient dans une arène entourée de spectateurs en folie. La raison ? Un tout jeune pilote de la région éliminait les vétérans du championnat. Son nom ? Thomas Fouillade. L’aventure du garçon s’arrêtera en top 4 contre Benjamin Boulbes, mais l’histoire était écrite. La finale opposerait donc le champion de France en titre contre Axel François au volant de sa Toyota GT86. Malheureusement, une casse mécanique empêchera le pilote Xtrem Drift de rivaliser avec Benjamin Boulbes et celui-ci remportait la première manche de la saison.

CATÉGORIE LOISIR :

Pour les pilotes de la catégorie Loisir, non habilités à concourir en battle, les deux runs du dimanche matin constituaient la compétition et débouchaient sur le premier podium de la saison. Kévin Meunier remportait la manche pour sa toute première course tandis qu’on retrouvait Mickaël Walspurger et Arnaud Van Weymeersch en deuxième et troisième position.

Westlake Attack Challenge – Mathieu Bareyt

Sur la saison 2019, le championnat en partenariat avec la marque de pneumatiques Westlake a mis à l’honneur le pilote avec la vitesse de déclenchement la plus élevée. Pour ce premier meeting de Nogaro, Mathieu Bareyt alias le Viking et sa BMW Touring Carbon avait réussi l’exploit de déclencher à 127 km/h.

FERRASSIÈRES : DÉSILLUSION

La toute nouvelle épreuve de Ferrassières dans la Drôme (26) promettait aux pilotes un tracé rapide en côte pour la première épreuve de Touge en 2019. Finalement, des problèmes internes à la Préfecture et à l’organisation sur place ne permettront pas de finaliser la mise sur pied de l’épreuve. 

CROIX EN TERNOIS : LE PLUS BEL ÉVÉNEMENT DU DRIFT FRANÇAIS

Connu de tous dans le monde du Drift, le Drift Masters Grand Prix annonçait en décembre dernier sa venue en France en co-épreuve du CFD. L’annonce retentit comme un boulet de canon dans les discussions et de nombreuses personnes y voyaient alors l’ultime événement de Drift en France. Et ceci pour de bonnes raisons : les meilleurs pilotes du monde allaient être présents sur une manche française.

CATÉGORIE ELITE - PRO :

Encore une fois victime de son succès, près de 60 pilotes étaient engagés en catégorie Elite - Pro. Après une journée de training et une matinée de qualifications, les pilotes s'engageaient dans les battles sous le soleil du nord de la France. Si les ténors Benjamin Boulbes et Laurent Cousin se hissaient jusqu’en finale, la petite finale opposait Sébastien Farbos (BMW M3 E36) à Raffaele Zanato (Ford Mustang), à l’avantage de ce premier. Ces trois pilotes étaient alors rejoint par Yvon Buisson pour participer à l’épreuve du Drift Masters le lendemain. 

CATÉGORIE LOISIR :

Une nouvelle fois prise d’assaut, la catégorie Loisir laissait présager une belle compétition malgré un tracé difficile pour les voitures moins puissantes. À nouveau, Kevin Meunier montait sur la première marche du podium avec sa BMW E36. Florian Bodart et Guillaume Gleyo terminèrent respectivement deuxième et troisième de la catégorie.

 Westlake Attack Challenge – Domination du Viking

Après un premier essai concrétisé à Nogaro, la Viking Machine de Mathieu Bareyt remportait lui aussi à nouveau la palme du déclenchement le plus rapide. Une vitesse de 98 km/h lui offrait même la deuxième place des qualifications.

CHAMROUSSE : JE T’AIME, MOI NON PLUS

Déjà annulée en 2018, l’épreuve de Chamrousse était censée être de retour en 2019. Nouveau tracé, des pilotes prêts à glisser et malheureusement une annulation tardive. La pression sur la mairie de la commune aura eu raison de cet événement qui était réputé comme le meilleur Touge de France. Cette annulation entraînera l’annonce d’une nouvelle manche pour terminer la saison : Bordeaux - Mérignac.

CALMONT : DOUBLE MANCHE AU SOMMET

Pour cette deuxième épreuve sur le tracé de Calmont et suite aux annulations des précédentes courses, le meeting de Calmont se voyait transformer en “Play Off” du CFD avant de passer aux finales. Première épreuve de Touge de la saison et donc seulement autorisée aux pilotes des catégories Pro et Elite, une cinquantaine de pilotes faisait le déplacement pour découvrir le tout nouveau bitume du tracé sinueux.

CATÉGORIE ELITE - PRO :

Sur trois jours complets, la double manche de Calmont aura fait des victimes. Si la BMW de Yvon Buisson se retrouvait coincée dans un talus sur la zone de chauffe, d’autres pilotes terminaient (ou presque) leur week-end sur casse durant les training. Un rappel à tous que la montagne ne pardonne pas. 

Se déroulant fin septembre sous un soleil de plomb, les quelques 3000 spectateurs assistèrent à la première manche le samedi. Après des qualifications dans l’ombre de la matinée, les battles se déroulèrent dans une chaleur presque incroyable pour la saison. Laurent Cousin l’emportait à la fin de l’après-midi, mais les deux pilotes à nous avoir offert un spectacle dantesque était tout autre. À nouveau, Thomas Fouillade faisait parler de lui et se permettait même d’aller attaquer le champion de France en titre durant les battles. Nouveau venu sur le CFD 2019, Anthony Rocci s’inscrivait comme un pilote prometteur en montagne.

Le lendemain pour la deuxième épreuve du week-end, les champions laissèrent leur place aux challengers. Plus de Boulbes, ni de Cousin, ni de Amar aux portes du top 8. La finale opposait Kevin Jozou à Gary Gallopin dans une battle de BMW E30 entre les limites resserrées de la piste. Thomas Fouillade, encore une fois au top de sa forme, s’offrait même le luxe de monter sur le podium en éliminant Nuno Pinto. Un exploit salué par le public pour le pilote local.

Westlake Attack Challenge – Révélation et nouveauté

Thomas Compigne se souviendra longtemps de ce week-end à Calmont. Il est, sur la manche du samedi et avec sa BMW E46, le pilote a avoir déclenché avec le plus de vitesse. Ses 78 km/h lui permettront de recevoir le fameux prix. Le dimanche, c’est un autre pilote BMW qui remportait le challenge : Yvon Buisson. Dixit “le boucher”, Buisson passait la ligne de déclenchement à 80 km/h faisant alors de lui l’homme le plus rapide du week-end.

ALBI : ANNULATION TARDIVE

Près de 90 pilotes inscrits, deux finales sur un même week-end avec le Championnat de France Camions, près de 20 000 personnes prévues. Ce sont toutes les choses que le Circuit d’Albi n’a pas eu la chance d’accueillir à la mi-octobre. Un arrêté ministériel délivré fin septembre empêche désormais la pratique du Drift sur le circuit. Dans l’impossibilité d’obtenir une dérogation à temps pour rouler sur l'aérodrome, la finale d’Albi fut tout bonnement annulée. Cette décision entraînera la création d’une dernière compétition dans le cadre des Supers Finales de Bordeaux - Mérignac.

BORDEAUX - MÉRIGNAC : DUEL AU SOMMET POUR LE TITRE

Disputées à la mi-novembre sur le circuit de Bordeaux - Mérignac, les “Supers Finales” de Bordeaux espéraient voir un autre temps que la pluie et le vent. Malheureusement capricieuse, la météo n’aida ni le staff du CFD ni les 100 pilotes inscrits durant le week-end pour ces trois jours de compétition.

CATÉGORIE ELITE - PRO :

Avec des qualifications difficiles et des conditions exécrables en piste, la compétition du samedi s’arrêtait nette à la tombée de la nuit. Alors aux portes du Top 8, les positions finales furent attribuées grâce à la position des qualifications du matin. Jason Banet terminait alors vainqueur de cette manche écourtée devant Ben Vavasseur et Jérôme Esteban qui signaient tous les deux leur premier podium au CFD.

Pour le dimanche, moins de pluie, mais des conditions toujours aussi difficiles. Les qualifications et les battles s’enchaînaient cette fois mieux que le jour précédent et l’épreuve se terminait sous la lumière du jour. Ne dit-on pas que le hasard fait bien les choses ? Le podium de cette dernière épreuve nous livrait le trio de tête de cette saison 2019. Benjamin Boulbes remportait cette épreuve finale et avec celle-ci le championnat. Laurent Cousin s’inclinait en deuxième position et repartait avec la médaille d’argent tandis que Kevin Jozou, en bataille avec Antoine Amar, se permettait de prendre la troisième place au pilote du SRG Drift Team. 

CATÉGORIE LOISIR :

Bordeaux accueillait les deux dernières manches de la saison pour les pilotes de la catégorie Loisir et les conditions ne furent pas clémentes pour les concurrents. Dans le brouillard et la pluie, Kevin Meunier remportait sa troisième victoire de la saison le samedi, devant Guillaume Gleyo et Rupert Guiltat au volant sa surpuissante Lexus IS 200.

Dans des conditions similaires le lendemain, on retrouvait Jordan Lapelosa en première position, tandis que Guillaume Gleyo signait son deuxième podium du week-end. Enfin, Damien Van-theemsche grimpait sur la troisième marche du podium pour la première fois de la saison.

Westlake Attack Challenge – Laurent Cousin

Premier en qualification le samedi et quatrième le dimanche, Laurent Cousin remportait les deux derniers challenges Westlake. Il est le seul pilote à avoir dépassé les 88 km/h sur la piste détrempée du Circuit de Bordeaux - Mérignac durant la première journée et passait le cap des 89 km/h le dimanche.

BILAN DE LA SAISON : UN NIVEAU TOUJOURS PLUS ÉLEVÉ

La campagne 2019 du CFD peut se résumer en quelques mots : performance, passion et record. Benjamin Boulbes remporte son sixième titre de champion de France face à de valeureux adversaires dont le niveau ne fait aucun doute. Plus d’une centaine de pilotes ont participé aux différentes manches du championnat à travers la France, un record qui impose de nouvelles réglementations en 2020 visant à, encore une fois, faire monter le niveau de la discipline. 

Le Drift, maintenant instauré dans le paysage des sports mécaniques, draine de plus en plus de spectateurs à travers le pays. Cette communauté engagée auprès du sport et qui peut facilement passer du bord de piste au fond du baquet en raison des coûts peu élevés de la discipline, nous prouve encore une fois que le Drift dispose de sa place en France.

En 2020, la compétition sera plus féroce que jamais et le titre de champion encore plus difficile à atteindre. Les nouveaux pilotes et leurs machines étant de plus en plus préparés pour la compétition, nul doute que la prochaine campagne du CFD sera à nouveau exceptionnelle !

Classement PRO – ELITE 

  1. Boulbes Benjamin - 1014 points
  2. Cousin Laurent - 918 points
  3. Jozou Kevin - 798 points
  4. Amar Antoine - 727 points
  5. Esteban Jérôme - 606 points
  6. François Axel - 594 points
  7. Buisson Yvon - 584 points
  8. Gallopin Gary - 567 points
  9. Banet Jason - 555 points
  10. Bourgoin Geraud - 533 points

Classement LOISIR

  1. Meunier Kevin - 365 points
  2. Gleyo Guillaume - 345 points
  3. Van-Theemsche Damien - 270 points
  4. Van Weymeersch Arnaud - 224 points
  5. Da costa Patricio - 185 points
  6. Lapelosa Jordan - 175 points
  7. Pereira    Anthony - 164 points
  8. Walspurger Mickael - 160 points
  9. Duval Jules - 160 points
  10. Bonaccorsi Vincent - 159 points

Classement complet disponible ici

 

CONTACTS

Communiqués de presse : Louis Fabbri | louis@autowebbb.com

Relation médias :  Sébastien Leroy | sebastien.leroy@drift-events.fr

Communication et relation partenaires : Armand FAURE | tél : +33 7 78 41 51 24 - armand@autowebbb.com

Promoteur : Jérome Vassia | tél : +33 6 14 15 93 96 - contact@drift-events.fr