15-10-2018

4ème titre national pour Benjamin Boulbès

Championnat de France de Drift 2018 – Round 6

 

4ème titre national pour Benjamin Boulbès au bout d’un week-end de show

 

Une dernière manche à enjeux pour les 53 pilotes engagés

Pour rien au monde, les concurrents présents à Albi n’auraient voulu rater cette manche. La qualité du circuit d’Albi et l’accueil réservé au Drift depuis plusieurs années, la possibilité d’assister à la fois au championnat Camions, au championnat Super Tourisme Mitjet et à la finale du Championnat de France de Drift, l’assurance devoir des battles spectaculaires : autant de facteurs expliquant l’affluence enregistrée durant tout le week-end sur le circuit tarnais.

 

Pas de droit à l’erreur pour les leaders sur un tracé exigeant.

Même si Benjamin Boulbès et Laurent Cousin (1er  et 2ème au classement avant la manche d’Albi) disposaient d’une avance significative et faisaient figure de grands favoris pour l’attribution du titre de champion de France de Drift 2018, leurs quatre poursuivants pouvaient « mathématiquement » les inquiéter. En effet, un coefficient 2 s’appliquant à l’ensemble des notes décernées durant la manche, un même pilote pouvait engranger jusqu’à 520 points. La victoire finale restait cependant peu probable pour Jason Banet, Gary Gallopin et Kévin Jozou. En revanche, Nicolas Dufour, en grande forme, ne comptant que 281 points de retard sur le leader, restait dans la course au titre, à l’affût d’éventuelles erreurs commises par les deux concurrents le précédant.

La bataille promettait d’être acharnée sur le tracé particulièrement rapide et technique déjà retenu les années précédentes. Après la ligne droite de prise d’élan et l’attack zone, les pilotes devaient négocier une courbe à gauche en validant un premier clipping point à l’intérieur. Un deuxième clip extérieur en sortie du virage conditionnait l’accès à la ligne droite sous la passerelle et aux trois clipping points suivants (double manji).  Enfin une dernière courbe à droite, avec un clip intérieur, précédait la finish line.

 

Samedi : des qualifications pleines d’enseignements.

Dans la catégorie Loisir, la contreperformance de Sylvain Planté (sortie de route) lors du 1er run des qualifications, bénéficiait provisoirement à Maximilien Le Corre, second au classement général.

A l’issue du deuxième run, Sylvain Planté n’ayant pu éviter le « double zéro », voyait Maximilien Le Corre emporter la manche tarnaise. Rémy Andrieux terminait 2ème devant Olivier Levraud.  Au bilan de la saison, Maximilien Le Corre s’adjugeait le titre national, devant Sébastien Rimbert et Sylvain Planté.

 

Parmi les pilotes Elite/Pro, Axel François, de retour sur une manche du CFD, s’imposait lors du premier run de qualification, devant Kévin Jozou et Jason Banet. En se classant à la 5ème place, Benjamin Boulbès augmentait provisoirement son avance par rapport à ses deux rivaux directs, Laurent Cousin et Nicolas Dufour moins bien classés.

Lors du deuxième run des qualifications, Axel François s’adjugeait la pole position devant Jason Banet et Kevin Jozou.

A la veille des battles du dimanche, le classement général provisoire restait favorable à Benjamin Boulbès. En se classant 7ème il augmentait même son avance par rapport à Laurent Cousin (15ème) et Nicolas Dufour (8ème).

 

Compte tenu des points restant à distribuer, Benjamin Boulbès devait atteindre au moins le TOP 8 pour être certain de conserver son titre de champion de France. Pour être certain de conserver sa deuxième place, Laurent Cousin devait quant à lui atteindre la finale du round. Enfin pour être assuré de terminer sur le podium, Nicolas Dufour devait finir au moins à la 3ème place lors des battles


Après cette journée de qualification, en récompense de sa belle performance, le jeune Jason Banet recevait le challenge Westlake destiné à mettre à l’honneur les meilleurs attaquants lors des qualifications. Axel François et Kévin Jozou se classaient 2ème et 3ème.

 

TOP 32 : Un 1er tour de battles à haut risque pour les 3 candidats au titre.

Condamnés à franchir victorieusement le premier tour de battle pour pouvoir continuer à s’approcher du titre, les 3 premiers du classement général n’avaient pas hérité de tirages faciles. Ainsi opposés respectivement à Nuno Pinto, Laurent Nikitin et Sylvain Vitet, les leaders avaient fort à faire et devaient, d’entrée de jeu, proposer leur meilleur drift pour continuer d’espérer.

Faisant parler leurs talents et l’expérience des phases finales, Boulbès, Cousin et Dufour  s’imposaient et accédaient au TOP 16.

Axel François, pole man après les qualifications franchissait ce 1er tour face à Giovanni Dalla Pozza. Parmi les autres vainqueurs en TOP 32, Gary Gallopin, Jérôme Esteban, Laurent Russeil et David Meunier accédaient au tour suivant. Kévin Jozou et Jason Banet confirmaient les progrès et la régularité entrevus depuis plusieurs manches.

 

TOP 16 : bénéficiant d’un coup du sort Benjamin Boulbès s’adjuge le titre avant même de disputer le TOP 8.

Les deux pilotes Gérémy Germain et Gaël Lacroix normalement opposés en TOP 32 étaient contraints à l’abandon. Conséquence : Benjamin Boulbès victorieux de Nuno Pinto dans ce premier tour, se retrouvait sans adversaire en TOP 16. Certain d’accéder au TOP 8, le Montalbanais empochait suffisamment de points pour être définitivement 1er au classement général et remporter le titre de champion de France de Drift 2018.

Avec les duels du 1er tableau du TOP 16, le public s’enthousiasmait en assistant aux victoires d’Axel François, Nicolas Dufour, Gary Gallopin et Laurent Russeil.

Dans le second tableau, le duel au sommet Laurent Cousin / Jason Banet retenait toute l’attention des spectateurs. Au terme d’une rude bataille, le second se hissait en TOP 8, et Laurent Cousin perdait sa 2ème place au classement général provisoire au profit de Nicolas Dufour.

 

 

 

 

Un « carré d’as » issu du TOP 8 pour terminer la saison en beauté.

Au cours de ces quarts de finale, les duels annoncés tenaient toutes leurs promesses. Les quatre battles rendaient leur verdict en propulsant Axel François, Gary Gallopin, Kévin Jozou  et  en demi-finale.

A l’issue de ces quatre joutes, Axel François et Benjamin Boulbès gagnaient le droit de se disputer la victoire du 6ème et dernier round. Toutefois, Benjamin Boulbès contraint à l’abandon, c’est finalement Axel François, performant tout au long du week-end, qui remportait le round albigeois.

Dans la petite finale, Kévin Jozou accédait à la 3ème place, laissant Gary Gallopin au pied du podium.

 

Deuxième sacre du champion sur le circuit d’Albi

Au classement final du championnat, Benjamin Boulbès venait ajouter un quatrième titre national à sa collection de trophées. Nicolas Dufour devenait vice-champion de France devant Laurent Cousin, 3ème.

 

Rendez-vous est donné aux amoureux de la glisse pour le championnat de France 2019.